depuis le debut de ce blog, jamais je n ai etalé ma vie mais la l'emotion est a son comble

Je dedie ce poeme à une petite fille de six ans et qui malhereusement est repartie avec sa maman en Belgique cela fait deux ans que je ne l'ai  pas  vu et aujourd'hui j ai appris qu elle etait en France depuis une semaine en vacances chez son papa pour repartir ce matin sans venir me voir, sans même voir ses yeux malicieux entendre sa voix

tu me manques petit Sumo si tu savais ta marraine de coeur

 

Un enfant

Quoi de plus beau

sur la Terre

que ces petits d'hommes

hauts comme trois pommes

avec leurs mots à eux

ils sont attendrissants

sincères dans leur coeur

comment ne pas les aimer

Jaune, rouge, noir avec eux

tous les enfants sont pareils

ils s'aiment sans mensonges

avec vérité

les enfants c'est la vie

la joie et la tendresse.

Mais ce soir coup de théatre, vers 21 h 15 le papa de sorenza m appelle et il ne rend la petite que demain apres midi a sa maman. Alors que je desperais,  je me posais des questions il m annonce que je peux venir voir  mon petit sumo demain matin  vers 11 h

cela est le plus beau cadeaux de nouvelle année que je n ai jamais eu

Mille fois merci a vous deux de pouvoir profiter du  regard de cette enfant, l embrasser , la prendre l entendre rire