le desespoir est l ennemi de l espoir

il naît quand ce dernier ce réduit en cendres

et grandit quand on cède et qaund notre âme

s'affaiblit pour n'écouter que le chant lugubre

de notre esprit

desesperer c'est ce sentir éloigné de ce monde

des choses et des gens qui nous entourent

pour ce sentir délaissé a une amertume

qui nous tient compagniedans un labyrinthe

sans issue, ou on finit devoré par les rêves

qui habite les recoins les plus intimes

de notre tréfonds

Quand on desespère devant nous tout se teinte

de couleur noir si sombre et si triste

le jour ressemble a la nuit

nos rêves se taisent, notre ême agonise

et notrre vie s'allie a la mort

on dessine avec nos mains

l'esquisse de notre abandon

Heureusement le desespoir n est pas eternel

sa victoire est ephèmere

et dans toutes les larmes s'attarde un espoir

vaincre le desespoir passe par ranimer le goût de vivre

par un simple sourrie apres une larme

par un aveu, une chanson douce

par un regard trouvé vers un ciel musicalisé

 

il suffit de ces jours -là

pour faire les beaux jours

et enterrer cette amertume

qui étouffe nos désirs er ainsi mettre un terme

                                                                                                à ce goût si amer laissé par le desespoir