Je ne peut vivre sans ton doux amour
Un amour, qui rimé avec toujours
Je le sent s’enflammé
Je le sent me brulé

Quand j’y repense, j’ai peur de me réveillé
Et de voir que tout cela n’était rien qu’un rêve
Le temps d’une nuit, j’aurais fait une treve
J’aurais réver qu’un être exeptionel
M’avait montré mille merveille
J’aurais espéré, que tout cela soit vrai
Mais je me saurais réveillé
Voyant que je devait tout oublié
Pour l’instant, je n’ai pas réver
Mais le reve a tourné au cauchemar
J’ai tant besoin d’un baisé de ta part
Tu m’a tellement offert
M’éloignant de l’enfer
Me rapprochant du paradis
J’en vient a me dire oui
Il faut continué
Il faut esperer
Un jour, tout s’éclairera
Et je tomberais dans tes bras
En te disant je t’aime
Et sans toi, je ne suis pas la même. . .
Sans toi, je ne suis plus rien
Rien qu’un pion sur l’échiquier du destin. . .